Vidéo : retours sur la 1ère journée d’immersion au lac de Paladru

Vidéo disponible sur Youtube à l’adresse suivante : https://youtu.be/q9J_0uX0ZcU

Cette vidéo présente quelques résultats de la 1ère journée d’immersion autour du lac de Paladru, par les étudiants des masters « Innovation et Territoire » et « Système Territoriaux, Aide à la décision » de l’Institut de Géographie Alpine.

Nous présentons certaines des personnes rencontrées au cours de nos parcours, ainsi que quelques « sites belvédères » identifiés.

Cette journée d’immersion a marqué le démarrage de l’atelier « Belvédère Augmenté », elle s’est déroulée le 26 septembre 2014.

Publicités

Bienvenue sur le blog du projet « Belvédère Augmenté »

Ce blog présente les travaux et réflexions menées dans le cadre du projet « Belvédère Augmenté », au lac de Paladru, en Isère.

Porté par le réseau de chercheurs en sciences humaines et sociales Labex Item, ce projet a mobilisé, au cours de l’année scolaire 2014-2015, à la fois étudiants, enseignants-chercheurs et doctorants, mais aussi acteurs publics avec l’appui de la communauté d’agglomération du Pays Voironnais. Pour en savoir plus consultez la présentation détaillée.

L’objectif principal de ce travail est de proposer l’aménagement de points de vue sur le lac de Paladru, en questionnant les nouvelles pratiques de loisirs de proximité et la valorisation d’un territoire de moyenne montagne sous influence métropolitaine. Étudiants et chercheurs permettent d’apporter de nouvelles capacités de diagnostic et d’analyse, ainsi que des outils et supports innovants, au service d’un territoire et des collectivités.

Ainsi le « Belvédère Augmenté » s’intéresse aux regards et points de vue des usagers ; à la mise en récits par l’histoire et les légendes du lac ; à l’expérience sensorielle par l’innovation technique : le visuel, le sonore et le tactile.

Pour la présentation du dispositif d’augmentation sonore par conduction osseuse, conçu et réalisé pour ce projet, visitez cet article.

Un site dédié au dispositif LoSonnante est ouvert depuis novembre 2016 ! Pour être au courant des suites du projet, c’est par là : https://losonnante.wordpress.com

Pour accéder aux documents sonores, c’est par ici.

Bonne visite, et merci de votre lecture !

Présentation détaillée du projet

Cadrage du projet et acteurs mobilisés
« Belvédère Augmenté » est un projet autour du lac de Paladru, porté par le Labex Item, réseau de chercheurs en sciences humaines et sociales qui travaille sur l’innovation en territoire de montagne. Pensée en co-construction avec le Pays Voironnais, la démarche vise à mettre en relation chercheurs et acteurs politiques, afin d’apporter des réponses concrètes et innovantes, et de nouvelles capacités d’analyse et d’expertise. Étudiants de Master, enseignants-chercheurs et doctorants sont mobilisés sur ce travail.

Thème et objectifs
L’objet principal ici est de questionner les nouvelles pratiques de loisirs de proximité et de travailler à la valorisation d’un territoire de montagne par la mise en récit et la mise en paysage. C’est-à-dire mettre en évidence et en relation ce que l’on voit du pays – mise en paysage – et ce que l’on raconte – mise en récit (Brunet et Ferras, Les mots de la géographie, 1997).
De manière concrète, ce travail vise à la mise en place de belvédères augmentés : points centraux d’activités à faire, points de vue, points d’ancrage pour le développement local. Deux notions nous intéressent particulièrement ici : le point de vue, notion subjective qui dépend de l’observateur, du regard que l’on pose sur un objet ; l’ « augmenté » qui est entendue comme une approche différente dans la construction de la réflexion et de l’espace, s’appuyant sur des outils et supports innovants, et impliquant tous les acteurs en présence : habitants, touristes, usagers, ou potentiellement intéressés.

Les étudiants du Master ITER
Ce projet a été confié à la promotion d’étudiants du Master 1 Innovation et Territoire de l’Université Joseph Fourier, dans le cadre de leur atelier annuel encadré par des enseignants-chercheurs et doctorants.
La spécialité « Innovation et Territoire » de la Cité des Territoires forme des chercheurs et des professionnels capables de répondre à l’attente des laboratoires en sciences sociales, des collectivités, des entreprises, des associations, qui cherchent à développer de nouvelles compétences, et souhaitent pouvoir disposer dans leurs équipes dirigeantes de fonctions de recherche-développement en termes d’aménagement du territoire, de développement territorial, d’urbanisme, de mobilité et de politiques publiques.
Ainsi, de septembre 2014 à juin 2015, les étudiants ont mené un travail de terrain (immersion, relevés, enquêtes, etc.) et ont réalisé un atlas cartographique du lac de Paladru. Ce dernier a permis d’établir un diagnostic du territoire, d’identifier les points forts et les points faibles de l’espace, et de formuler des propositions en termes d’aménagement. Une vidéo de restitution de la 1ère journée d’immersion sur le terrain est également visible par ici.

Le stage
De juin à septembre 2015, un des étudiants du master poursuit ce projet dans le cadre d’un stage pour le Labex Item.
Le travail mené au long de ce stage s’attache tout particulièrement aux deux notions citées plus haut : celle de « point de vue », et celle d’ « augmenté ». Il s’agit en effet de saisir les « points de vue » sur ce lac, les regards portés par les usagers, qu’ils soient habitants, touristes, fréquentant régulièrement ou non les lieux.
Le belvédère vise à être augmenté de plusieurs manières :
– Par les regards et les points de vue des usagers ;
– Par une mise en récits : le lac de Paladru est un territoire très riche en termes d’histoire et patrimoine, notamment à travers ses légendes ;
Ces deux premiers points permettent ainsi de mettre en évidence les imaginaires liés au lac, et de faire le lien entre les représentations et les pratiques actuelles de cet espace.
– Par une innovation technique : un système de diffusion sonore par conduction osseuse permet un aménagement discret (le son n’est pas émis dans l’air) et ludique puisque l’utilisateur doit rentrer en contact physiquement avec le dispositif pour pouvoir entendre les sons émis. Le belvédère augmenté se transforme en cela en une véritable expérience sensorielle : visuelle, sonore et tactile !